Hier au petit matin, les résultats sont tombés : Le Royaume-Uni est out. Hier au petit matin, l’Europe s’est réveillée lentement, avec la gueule de bois. Près de 52% des Britanniques ont choisi de sortir de l’Union Européenne. Un coup dur, mais pas pour tout le monde : hier au petit matin, Marine Le Pen, présidente du Front National, jubilait.

La reine des eurosceptiques crie victoire. En France, le parti nationaliste surfe sur la vague Brexit. L’extrême droite appelle désormais au Frexit. Elle demande un référendum similaire, alors que l’hexagone n’a rien connu de tel depuis 2005… avec le vote sur la ratification de la Constitution européenne. Ironique, n’est-ce pas ?

Il y en a des eurosceptiques chez les Français, on le savait, mais le FN demeure le seul parti à être ouvertement en faveur de la sortie de l’UE et à faire campagne en ce sens. Les voir exulter aujourd’hui fait peur. La principale crainte est bien entendu la coupure du reste du monde, sous bien des aspects, mais aussi et surtout le déchirement interne. Outre-Manche, l’Ecosse et l’Irlande du Nord n’ont pas voté « leave ». Le Royaume est désuni, ses citoyens inquiets et meurtris. Le même destin menace la France. N’a-t-elle pas déjà assez souffert ?

Le FN a promis que s’il arrive au pouvoir, il organisera dans les six mois un référendum sur le Frexit. Madame Le Pen souhaite que la France soit « un Etat souverain avec tous ses attributs : une monnaie nationale, une banque centrale, des frontières, un budget, un système bancaire national ». Que d’ambition ! Si Oscar Wilde était là, il rappellerait que « l’ambition est le dernier refuge de l’échec ». 

Une étoile à terre, l’Union Européenne est maintenant face à un constat terrifiant : les résultats du référendum britannique ont insufflé un élan, une effrayante inspiration, aux extrêmes droites des autres pays membres.

Alors que l’on sent l’ombre bleu Marine planer au-dessus du second tour, on ne peut que secouer les Français et prier pour qu’ils réagissent : leur étoile risque de filer.

 

Julie Zaugg

Laisser un commentaire