Théo

Attention, Théo peut vous mentir! Enfin, seulement lorsque vous l’interrogez sur sa taille. Celui qui revendique un double mètre n’atteint en fait qu’1m98 une fois confronté à la dure loi des mensurations. Un petit mensonge qu’il s’astreint, faute d’assumer ce déficit de deux centimètres qui lui permettrait d’appartenir à la cour des (très) grands.

Il n’empêche qu’il reste bien compliqué pour Théo de passer inaperçu. Aussitôt commence-t-il à parler que son accent trahit son identité chaux-de-fonnière. Avec lui, les mots «vélo» ou «radio» tendent à se muer facilement en «vélâ» ou «radiâ». Une carence qui n’empêche pas Théâ de s’imaginer en JRI, lui qui voue un réel intérêt à la vidéo et se voit bien finir à la télévision. Même s’il sait bien qu’il devra limer son accent une fois le Nord-Vaudois passé. Promis, il s’y entraîne déjà.

Valentin