Un atlas qui rassemblerait les librairies et magazines indépendants de par le monde. Voilà l’idée de la passionnée Céline Debray. Lancé en crowdfunding à la fin novembre, il reste au projet dix jours pour rassembler les fonds nécessaires.

Quand Céline Debray a débarqué fin septembre sur l’île de Santorin, c’était avec en tête une idée bien précise: trouver la librairie parfaite. Entre les attrape-touristes et les restaurants, la voilà. Une petite boutique qui dévoile quelques trésors, comme des éditions originales du Petit Prince, estimées à plusieurs milliers de francs.

« Avec mon ami, nous avons pris l’habitude, à chaque voyage, de visiter 4 lieux: une université, une bibliothèque, un supermarché et une librairie. On cherche surtout à découvrir des villes autrement. » Que ce soit en Sardaigne, à Hambourg ou à Copenhague, Céline Debray déniche des lieux atypiques. Sa spécialité? Les magazines indépendants, au graphisme léché, sans publicité, et parfois si épais qu’on les confondrait avec des livres.

Je suis une curieuse, je ne m’arrête jamais. Je finance souvent des projets sur Kickstarter qui deviennent parfois des magazines qui fonctionnent aujourd’hui.

À mesure qu’elle découvre des librairies, comme la célèbre Do you read me à Berlin ou le Papercut de Stockholm, Céline Debray noue des contacts avec les libraires et les éditeurs de magazines. En 2013, elle ouvre un commerce en ligne où elle partage sa passion et ses découvertes avec une communauté assidue de magazine lovers. L’idée prend si bien qu’en 2015, la passionnée de lecture décide d’ouvrir sa boutique, Sérendipité, bien réelle cette fois, à Chexbres dans le Lavaux.

Puis, une idée en entrainant une autre, Céline se dit que ce serait bien de pouvoir répertorier tous ces lieux et ces magazines, afin de proposer au public un « world atlas for magazine enthusiasts ». PAGES est né. « Concrètement, PAGES peut être vu sous deux angles: une partie serait un répertoire dédié aux passionnés de magazines indépendants. Ensuite, l’atlas serait aussi un guide de voyage, qui permettrait de découvrir une ville ou un quartier en passant d’abord par une librairie originale. »

La maquette de PAGES, guide urbain de 96 pages.

Céline Debray s’associe alors à Pierre Grosjean, rédacteur en chef à Largenetwork (ndlr: agence de presse suisse basée à Genève) et tous deux réunissent une équipe de six passionnés, qui établissent ensemble une première maquette. Un guide urbain en anglais de 96 pages, 30 villes et une centaine de magazines répertoriés. Mais le projet a un coût. Quelque 28’000 francs, sans bénéfices.

Aux côtés de Céline Debray, Céline Bilardo journaliste à Largenetwork, a aussi pris part au projet. « Pour financer ce livre, nous avons lancé un crowdfunding sur Kickstarter, car Largenetwork n’a pas les fonds pour ce type de projet. L’agence travaille essentiellement sur commandes ou avec des institutions privées qui, elles, financent les articles et les revues. »

Plus qu’une dizaine de jours avant la clôture de la collecte et le projet n’a pour l’heure réuni qu’un quart de la somme totale. « On est plutôt stressées ces jours, explique Céline Debray. Nous avons reçu le soutien de nos amis et familles, fait de la pub sur les réseaux sociaux. Maintenant nous devons obtenir le soutien des librairies, qu’elles soient ou non citées dans l’atlas. » Mais ces dernières ne semblent pas prêtes à investir dans le projet. « Pourtant, les montants que nous demandons ne sont pas excessifs (ndlr: 160 ou 260 francs et la possibilité ensuite de vendre des exemplaires), mais chacun regarde du côté de sa fenêtre », déplore Céline Debray. « Pourtant le but est justement de faire valoir leur travail », renchérit Céline Bilardo.

Et si ça ne suffisait pas? « À dix jours du délai, on y croit encore!, explique Céline Debray. Au départ, on s’était dit que si le crowdunding ne marchait pas, on abandonnerait le projet. Mais tout au long de cette campagne, on a pu voir un vrai engouement de la part du public. » L’intérêt est donc là. Mais qui le financera?

Céline Debray (à gauche) et Céline Bilardo (à droite), respectivement libraire et journaliste, ont développé le concept de l'atlas PAGES.
Céline Debray (à gauche) et Céline Bilardo (à droite), respectivement libraire et journaliste, ont développé le concept de l’atlas PAGES.

Découvrez encore…

Les trois magazines coups de cœur de Céline Debray

Joëlle Cachin

Laisser un commentaire